Google Translate

Bienvenue à l'un des rares sites francophones d'information sur les vins de qualité du monde entier!

Amateurs de vin qui prenez votre plaisir au sérieux, bienvenus!

NOTE: En poursuivant cette lecture, vous déclarez avoir l'âge légal requis dans votre pays pour consommer de l'alcool.

AVIS

Ce site est dédié à ceux et celles qui aiment lire, réfléchir et apprendre sur le sujet du vin. Sans aucune publicité, il est donc libre et indépendant de toutes influences externes, incluant le monopole d'état. Il regorge d'informations diverses (+ de 2,400 articles soit l'équivalent de 5 bouquins) sur le domaine vinicole du monde entier. L'auteur, qui déguste du vin depuis 40 ans, ne gagne pas un sou avec ses écrits. Il ne désire pas vous dire quoi acheter car il n'a rien à vous vendre, sauf sa passion pour le vin. Soyez votre propre juge.



Qui sommes-nous? | À propos de l'auteur

Rechercher dans ce blog

Article en vedette

<b>L’insaisissable minéralité dans le vin</b>

vendredi 22 novembre 2013

Château Destieux, St-Émilion grand cru, M. Mauriac, 1999, France


Cépages:  66% Merlot, 17% Cabernet Franc, et 17% Cabernet Sauvignon
Code #:    850685
Prix:         68,00%
Servir:      17° Celsius

Les Vignobles Dauriac, propriétés de Christian Dauriac, regroupent le Château Destieux, grand cru classé St-Émilion, le Château Montlisse, grand cru de St-Émilion, et le Château La Clémence à Pomerol.

La tradition du vin est familiale chez les Dauriac, puisque le Château Destieux a été racheté en 1971 par Mme Dauriac, la mère de Christian Dauriac, l’actuel propriétaire des vignobles. Ce scientifique, d’une double formation œnologue et biologiste médical, a toujours mené de front ses deux passions que sont le vin et la biologie. 

Le Château Destieux

Situé sur l’un des deux points les plus élevés de Saint-Emilion, le Château Destieux, propriété de 8,12 hectares d’un seul tenant, domine un superbe paysage à 360 degrés, de la vallée de la Dordogne jusqu’aux collines de Montagne Saint-Emilion. Destieux, le bien-nommé, puisque son nom, contraction ancienne de « des yeux », suggère par là-même l’étendue du regard qui se porte ici, tant sur les prestigieux vignobles voisins que sur les lointains du fleuve Dordogne, en contrebas.  

La vigne plonge ses racines dans un sol argilo-calcaire que vient à peine effleurer, au sommet du plateau, une étroite veine silicieuse.

Notes de dégustation:

La robe de ce vin est toujours grenat foncé avec un léger pourtour orangé. Le nez est annonciateur de la complexité et de la finesse de ce vin, dégageant des arômes végétaux (champignon, sous-bois, terre humide). La bouche est parfaitement fondue, caressant la langue et le palais. Sa texture souple, légèrement grasse, conduit à une finale, longue et harmonieuse. Bon pour encore 6 à 8 ans.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire