Google Translate

Bienvenue à l'un des rares sites francophones d'information sur les vins de qualité du monde entier!

Amateurs de vin qui prenez votre plaisir au sérieux, bienvenus!

NOTE: En poursuivant cette lecture, vous déclarez avoir l'âge légal requis dans votre pays pour consommer de l'alcool.

AVIS

Ce site est dédié à ceux et celles qui aiment lire, réfléchir et apprendre sur le sujet du vin. Sans aucune publicité, il est donc libre et indépendant de toutes influences externes, incluant le monopole d'état. Il regorge d'informations diverses (+ de 2,400 articles soit l'équivalent de 5 bouquins) sur le domaine vinicole du monde entier. L'auteur, qui déguste du vin depuis 40 ans, ne gagne pas un sou avec ses écrits. Il ne désire pas vous dire quoi acheter car il n'a rien à vous vendre, sauf sa passion pour le vin. Soyez votre propre juge.



Qui sommes-nous? | À propos de l'auteur

Rechercher dans ce blog

Article en vedette

<b>À quelle catégorie de buveurs de vin appartenez-vous?</b>

mardi 4 mars 2014

Chianti Superiore, Fiasco, Ruffino, Toscana, 2012 Italie (1 litre)


Avec spaghetti boulettes de veau
Cépages:  70% Sangiovese, 14% Merlot, 10% Cabernet Sauvignon et 6% Syrah
Code #:    12185049
Prix:          22,00$ (19,95$ le 8 mars 2014)
Servir:     16-17° Celsius

Ce vin rappellera certainement des souvenirs au personnes de 45 ans et plus. Pour un temps limité, voici le retour du célèbre fiasque de la Chianti, dont la dernière version remonte à 30 ans environ.

Il était de bon ton au tout début des années '70 de mettre une chandelle rouge dans le goulot de la bouteille vide laquelle s'agençait alors très bien avec la déco bohême de cette époque.

L'origine de cette bouteille ventrue remonte à la Renaissance; la paille qui entourait la bouteille servait à prévenir les bris. De nos jours, la paille a été remplacée par du papier certifié FSC.

Il y a 27,000 bouteilles qui sont présentement au Québec et gageons qu'elles partiront plutôt rapidement d'autant plus que le vin est bon et qu'il sera en vente à 19,95$ lors de la journée du samedi 8 mars prochain.

Notes de dégustation:

Est-ce parce qu'il s'agit du Chianti Superiore, ce vin me semble meilleur que dans mes lointains souvenirs. Il est vrai que les vins italiens sont mieux vinifiés et astringents qu'il y a trente ans. Bref, on a affaire ici à un vin souple et très sympathique, sec en finale, et qui accompagne bien les mets italiens à la sauce tomate. Son bouquet dégage des notes de cerise noire, de prune, de violette et de vanille. Puisque ce fiasco est de format d'un litre, il vous revient à $16,50 la bouteille de 750 ml (ce qui est pas mal) et à 15,00$ au prix de vente (ce qui est mieux). Vive la nostalgie quand la réalité surpasse les souvenirs!
  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire