Google Translate

Bienvenue sur ce site COMPLET et GRATUIT d'information sur les bons vins du monde entier!

Amateurs de vin qui prenez votre plaisir au sérieux, bienvenus!

NOTE: En poursuivant cette lecture, vous déclarez avoir l'âge légal requis dans votre pays pour consommer de l'alcool.

AVIS

Ce site est dédié à ceux et celles qui aiment lire, réfléchir et apprendre sur le sujet du vin. Sans aucune publicité, il est donc libre et indépendant de toutes influences externes, incluant le monopole d'état. Il regorge d'informations diverses (+ de 2,400 articles soit l'équivalent de 5 bouquins) sur le domaine vinicole du monde entier. L'auteur, qui déguste du vin depuis 40 ans, ne gagne pas un sou avec ses écrits. Il ne désire pas vous dire quoi acheter car il n'a rien à vous vendre, sauf sa passion pour le vin. Soyez votre propre juge.



Qui sommes-nous? | À propos de l'auteur

Rechercher dans ce blog

Article en vedette

<b>Savez-vous reconnaître un vin bouchonné?</b>

vendredi 28 août 2015

Santagostino, Baglio Soria,Terre Siciliane, Firriato, Sicile, 2011, Italie


Cépages:   50% Nero d'Avola, 50% Syrah
Code #:     12582474
Prix:           20,00$
Alcool:      14,5%
Sucre:       2,7 gr/litre
Servir:      17° Celsius
Carafe:     20 min.

Ce vin vient d'être mis en vente le 27 août dernier par la SAQ dans le cadre de la promotion de quelques uns vins qui font partie du TOP 10 du magazine Wine Spectator (voir ici), des vins de tout acabit, de 18$ à 90$.

Si je vous parle de ce vin qui en fait partie ce n'est pas justement parce qu'il en fait partie. Je veux dire que cela n'est pas si important que cela au fond. Du moins, pas pour moi.

Plusieurs personnes s'imaginent que cette liste énumère les 100 meilleurs vins au monde. Pour que cela soit le cas, il aurait fallu goûter à tous les vins du monde entier, et idéalement par la même personne! Il s'agit plutôt des 100 meilleurs vins parmi ceux dégustés au cours de l'année par les chroniqueurs de ce magazine (selon eux).

Non, si je vous en parle, c'est qu'il est vraiment bon, tout simplement, foi d'Yves Mailloux.

La rosace sur l'étiquette réfère au monastère des pères augustins qui y cultivaient la vigne dès le 14è siècle. Il est évidemment le résultat d'un assemblage entre un cépage local (Nero d'Avola) et d'un cépage français (Syrah).

Après une vendange manuelle et d'une macération de 10 jours, le vin passe 8 mois en fûts de chêne américain. Ces barriques ne doivent pas être neuves, du moins en grande partie, car le boisé se fait très discret à la dégustation.

Il a aussi reçu la mention maximale de la part du Gambero Rosso ( verres) mais encore une fois, la vérité est dans le verre.
 
Penne arrabiata


Notes de dégustation:

Un vin dont la robe est rouge rubis foncé avec quelques reflets violets; le bouquet est passablement complexe et profond; à l'aération il développe des arômes de cerise noire, de framboise, de prune, de violette et de fumée; indéniablement la grande qualité de ce vin est sa grande fraîcheur; moyennement corsé, ses tanins bien fondus le rendent des plus agréables en bouche; belle et longue finale; un excellent vin qui pourra accompagner aussi bien un filet de porc, un plat de pâtes épicés avec tomates, qu'un morceau d'agneau ou de bœuf; prix très compétitif; à boire maintenant et au cours des 3-4 prochaines années.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire