Google Translate

Bienvenue sur ce site COMPLET et GRATUIT d'information sur les bons vins du monde entier!

Amateurs de vin qui prenez votre plaisir au sérieux, bienvenus!

NOTE: En poursuivant cette lecture, vous déclarez avoir l'âge légal requis dans votre pays pour consommer de l'alcool.

AVIS

Ce site est dédié à ceux et celles qui aiment lire, réfléchir et apprendre sur le sujet du vin. Sans aucune publicité, il est donc libre et indépendant de toutes influences externes, incluant le monopole d'état. Il regorge d'informations diverses (+ de 2,400 articles soit l'équivalent de 5 bouquins) sur le domaine vinicole du monde entier. L'auteur, qui déguste du vin depuis 40 ans, ne gagne pas un sou avec ses écrits. Il ne désire pas vous dire quoi acheter car il n'a rien à vous vendre, sauf sa passion pour le vin. Soyez votre propre juge.



Qui sommes-nous? | À propos de l'auteur

Rechercher dans ce blog

Article en vedette

<b>L’insaisissable minéralité dans le vin</b>

jeudi 5 octobre 2017

Le chroniqueur et le sommelier: imposteurs ou demi-dieux?


NOTE: Ce texte a aussi été publié le 5 octobre 2017 dans le HuffPost Québec (voir ici).

Ceci vous révèlera leur principal atout sur le commun des mortels.

Le chroniqueur vin et le sommelier sont souvent perçus par beaucoup comme des êtres différents, possédant des aptitudes rares pour trouver de bons vins, de même que des habilités hors du commun pour les décrire.

La réalité est pourtant bien différente.

D'autre part, certaines personnes pensent plutôt que certains de ces professionnels du vin en beurrent parfois épais. Comment en effet peut-on si rapidement identifier tous ces arômes composant le bouquet d'un vin et évaluer son équilibre et sa qualité d'ensemble? Ils doivent souvent dire n'importe quoi, se disent-ils alors.

Pas du tout. Du moins, je n'en ai jamais rencontré des comme ça. 




Mais alors, si ceux-ci ne mentent pas et qu'ils ne sont doués plus que la moyenne des ours, comment arrivent-ils à faire ce qui semble relever un peu de la magie?

On peut alors se poser la question afin de savoir s'ils sont finalement de fieffés menteurs ou bien des demi-dieux dotés de pouvoirs surnaturels.

Bien sûr, plusieurs ont fait des études reconnues et ont des diplômes à cet effet. Tous cependant, ont beaucoup lu sur la question et passent des heures à continuer sans cesse d'apprendre mille et un détails.

Mais le principal avantage que ces personnes ont sur vous, c'est le grand nombre de produits qu'elles dégustent à chaque semaine.


Alors que la majorité des gens ne goûtent généralement qu'un seul ou quelques vins hebdomadairement, les chroniqueurs et sommeliers peuvent souvent en déguster plusieurs dizaines.

Lorsque je parle de déguster, je sous-entends ici que cet exercice est fait avec un minimum d'attention et qu'ils sont proprement analysés. Un vin bu distraitement et sans prise de notes, est un vin vite oublié.

Lorsque l'on assiste à un salon des vins d'un pays donné, il est ainsi possible d'avoir un aperçu global et quasi-instantané de l'offre vinicole du pays en question. Impossible de faire ça lorsque que l'on boit un vin à la fois d'une semaine à l'autre.

6 millésimes de l'Amarone Classico de Tommasi

Et que dire des connaissances que l'on acquiert sur les possibilités d'évolution d'un vin, lorsqu'on peut boire une série de différents millésimes de celui-ci, lors d'une dégustation dite verticale.


13 millésimes du Chocolate Block

Voilà. Nous ne sommes ni des imposteurs, ni des demi-dieux, et encore moins des extra-terrestres. Uniquement des personnes passionnées qui ont l'immense privilège de goûter à une multitude de vins à chaque année. C'est là que réside notre principal atout.

Dites-vous que si vous aviez accès à tous ces milliers de produits, vous seriez pas mal bons vous aussi après quelques temps.

Un bel exemple

Le 19 septembre dernier, j'ai pu assister à un évènement de l'agence Mark Anthony où 35 des producteurs qu'elle représente étaient présents avec plusieurs de leurs vins, soit 165 au total.

En 3 heures environ, je réussis à déguster 124 de ceux-ci. Mon but n'était pas de les analyser en profondeur, mais seulement d'identifier les meilleurs d'entre eux.




Ce sont ces 30 vins que je vous livre ci-dessous, classés par ordre alphabétique des noms des producteurs. Il y en a pour tous les goûts et tous les budgets.

Vous remarquerez que certains produits sont disponibles à la SAQ, alors que d'autres ne le sont qu'en importation privée. On peut obtenir ces derniers en communiquant avec Sophie Aquin de  l'agence Mark Anthony (Tél: 514. 798-5315 ou par courriel: saquin@markanthony.com).

Les abréviations suivantes sont utilisées dans cette liste:

VB: vin blanc
VM: vin mousseux
VR: vin rouge
SUCC: disponible dans certaines succursales de la SAQ
IP: disponible en importation privée auprès de l'agence

Pour plus de commodités, vous pouvez télécharger ces vins, répartis en deux listes distinctes. L'une pour les produits disponibles à la SAQ, et l'autre pour ceux que l'on peut se procurer  en importation privée.


Mes coups de coeur

Acheval-Ferrer, Cabernet Sauvignon, Mendoza, 2016, Argentine, 29,95$  VR, SUCC

Alain Brumont, Tour Bouscassé, Madiran, 2011, France, 17,95$ VR, SUCC

Alain Brumont, Château La Tyre, Madiran, 2003, 2006, 2009, France, 375$ VR, IP (coffret de 3 bouteilles de millésimes différents)

Arboleda, Cabernet Sauvignon, Aconcagua, 2015, Chili, 18,55$ VR, SUCC




Alois Lageder, Porer, Pinot Grigio, Alto Adige, 2016, Italie, 30,25$ VB, SUCC

Alois Lageder, Chardonnay, Alto Adige, 2016, Italie, 21,55$  VB, IP

Alois Lageder, Krafuss, Pinot Noir Riserva, Alto Adige, 2012, Italie 63,50$ VR, IP



Antica winery, Cabernet Sauvignon, Napa valley, 2015, É. U., 60$ VR, SUCC

Antinori, Mompertone, Monferrato, 2013, Italie, 18,55$ VR, SUCC

Antinori, Pian delle Vigne, Brunello di Montalcino, 2012, Italie, 53,75$ VR, SUCC

Antinori, Badia A Passignano, Chianti Classico, Gran Selezione, 2012, Italie 54,25$ VR, SUCC




Brotte, Esprit de Barville, Côtes-du-Rhône, 2015, France, 18,65$ VB et VR, IP

Brotte, Domaine Grosset, Cairanne, Côtes-du-Rhône Villages, 2014, France, 24,05$ VR IP 



Cedar Creek Estate winery, Chardonnay, Okanagan valley, 2014, Canada, 25,95$ VB, IP

Etude, Pinot Noir, Carneros, Californie, 2014, É. U., 50,25$ VR, IP

Falesco, Vitiano, Ombrie, 2015, Italie, 15,95$ VR, SUCC




Louis Latour, Pouilly-Vinzelles, En Paradis, 2015, France, 29,30$ VB, SUCC

Louis Latour, Bourgogne, Gamay, 2016, France, 17,45$ VR, SUCC




Luce della Vite, Lucente, Toscana, 2014, Italie, 33,35$ VR, SUCC

Mionetto, Prosecco DOC, Brut Prestige, Treviso, Italie, 16,95$ VM, SUCC




Mission Hill, Chardonnay Reserve, Okanagan, 2016, Canada, 18,65$ VB, SUCC

Mission Hill, Perpetua, Okanagan, Canada, 50$ VM, IP

Mission Hill, Quatrain, Okanagan, 2012, Canada, 72$ VR, IP

Nederburg, Chenin Blanc, Heritage Heroes Anchorman, 2016, Afrique du Sud, 22,95$ VB, IP




Ornellaia, Le Volte, Toscana, 2015, Italie, 28,55$ VR, SUCC

Stags' Leap, Chardonnay, Napa valley, 2015, É. U., 33,85$ VB, SUCC




Tormaresca, Chardonnay, Les Pouilles, 2016, Italie, 15,50$ VB, SUCC 

Tormaresca, Trentangeli, Les Pouilles, Castel del Monte, 2015, Italie, 19,95$ VR, SUCC

Vivanco, Carlos Serres Reserva, Rioja, 2011, Espagne, 22,10$ VR, IP


Pour télécharger la liste des vins disponibles en importation privée

Pour télécharger la liste des vins disponibles à la SAQ



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire