Google Translate

Bienvenue à l'un des rares sites francophones d'information sur les vins de qualité du monde entier!

Amateurs de vin qui prenez votre plaisir au sérieux, bienvenus!

NOTE: En poursuivant cette lecture, vous déclarez avoir l'âge légal requis dans votre pays pour consommer de l'alcool.

AVIS

Ce site est dédié à ceux et celles qui aiment lire, réfléchir et apprendre sur le sujet du vin. Sans aucune publicité, il est donc libre et indépendant de toutes influences externes, incluant le monopole d'état. Il regorge d'informations diverses (+ de 2,400 articles soit l'équivalent de 5 bouquins) sur le domaine vinicole du monde entier. L'auteur, qui déguste du vin depuis 40 ans, ne gagne pas un sou avec ses écrits. Il ne désire pas vous dire quoi acheter car il n'a rien à vous vendre, sauf sa passion pour le vin. Soyez votre propre juge.



Qui sommes-nous? | À propos de l'auteur

Rechercher dans ce blog

Article en vedette

<b>Comment conserver du vin chez soi</b>

vendredi 7 décembre 2012

CHÂTEAU de BEAUCASTEL, CHÂTEAUNEUF-du-PAPE, 1999, FRANCE


Cépages: 30% Mourvèdre, 30% Grenache, 10% Syrah, 5% Muscardin, 5% Vacarèse, 5% Cinsault et 15% pour les 7 autres cépages autorisés
Code #:  11545102
Prix         117,00$
Servir:     16-17° Celsius

Château de Beaucastel, 
le Châteauneuf-du-Pape de la famille Perrin 

Les résultats des efforts et de l'innovation de trois générations de la famille Perrin sont évidents quand on a le plaisir de goûter un Château de Beaucastel à son apogée. Si un mot peut décrire les vins rouges de Beaucastel, c’est pureté, parce qu'ils sont l'expression exacte de la terre et des raisins dont ils sont issus.

Dans ce cas le vignoble de 70 hectares est un mélange de chacun des 13 cépages autorisés. Le sol est constitué d’une couverture poreuse et aérée de diluvium alpin (galets), sur une base de pierre à chaux marine du miocène, qui existe partout sur le domaine.

Les vignes ont en moyenne 50 ans et les rendements ne sont jamais supérieurs à 30 hectolitres par hectare, et souvent beaucoup moins. C'est un vignoble vibrant et sain grâce aux années de cultures organiques.

Le vin rouge de Beaucastel est structuré, intense, grâce en partie à la grande proportion de Mourvèdre (30%) présente dans la cuvée finale. Le Grenache (30%) contribue à la sensation de chaleur, de fruits mûrs et à la sensation de moelleux en bouche. Syrah (10%), Muscardin (5%), et Vaccarèse (5%) apportent couleur, arômes épicés et accroissent le potentiel de vieillissement des vin.


5% de Cinsault sont ajoutés pour apporter du moelleux et son bouquet spécial. Le reste est composé de petites quantités des 7 autres cépages autorisés pour l’appellation châteauneuf-du-pape.

C'est ce qui augmente le niveau de complexité aromatique, qui fait du Château de Beaucastel un vin si extraordinaire. Une fois que la méthode de chauffage a été appliquée, le vin rouge de Beaucastel subit une vinification traditionnelle. La plupart des cépages sont vinifiés séparément jusqu'à la fin de la fermentation malolactique, puis assemblés après dégustation.

Le jeune vin est élevé en foudres de chêne de 40 hectolitres pendant à peu près un an. Le collage est fait au blanc d'œuf avant la mise en bouteille.

Les résultats des efforts et de l'innovation de trois générations de la famille Perrin sont évidents quand on a le plaisir de goûter un Château de Beaucastel à son apogée. Si un mot peut décrire les vins rouges de Beaucastel, c’est pureté, parce qu'ils sont l'expression exacte de la terre et des raisins dont ils sont issus.

Dans ce cas le vignoble de 70 hectares est un mélange de chacun des 13 cépages autorisés. Le sol est constitué d’une couverture poreuse et aérée de diluvium alpin (galets), sur une base de pierre à chaux marine du miocène, qui existe partout sur le domaine.

Les vignes ont en moyenne 50 ans et les rendements ne sont jamais supérieurs à 30 hectolitres par hectare, et souvent beaucoup moins. C'est un vignoble vibrant et sain grâce aux années de cultures organiques.

Le vin rouge de Beaucastel est structuré, intense, grâce en partie à la grande proportion de Mourvèdre (30%) présente dans la cuvée finale. Le Grenache (30%) contribue à la sensation de chaleur, de fruits mûrs et à la sensation de moelleux en bouche. Syrah (10%), Muscardin (5%), et Vaccarèse (5%) apportent couleur, arômes épicés et accroissent le potentiel de vieillissement des vin.

5% de Cinsault sont ajoutés pour apporter du moelleux et son bouquet spécial. Le reste est composé de petites quantités des 7 autres cépages autorisés pour l’appellation châteauneuf-du-pape.

C'est ce qui augmente le niveau de complexité aromatique, qui fait du Château de Beaucastel un vin si extraordinaire. Une fois que la méthode de chauffage a été appliquée, le vin rouge de Beaucastel subit une vinification traditionnelle. La plupart des cépages sont vinifiés séparément jusqu'à la fin de la fermentation malolactique, puis assemblés après dégustation.

Le jeune vin est élevé en foudres de chêne de 40 hectolitres pendant à peu près un an. Le collage est fait au blanc d'œuf avant la mise en bouteille.

Les résultats des efforts et de l'innovation de trois générations de la famille Perrin sont évidents quand on a le plaisir de goûter un Château de Beaucastel à son apogée. Si un mot peut décrire les vins rouges de Beaucastel, c’est pureté, parce qu'ils sont l'expression exacte de la terre et des raisins dont ils sont issus.

Dans ce cas le vignoble de 70 hectares est un mélange de chacun des 13 cépages autorisés. Le sol est constitué d’une couverture poreuse et aérée de diluvium alpin (galets), sur une base de pierre à chaux marine du miocène, qui existe partout sur le domaine.
Les vignes ont en moyenne 50 ans et les rendements ne sont jamais supérieurs à 30 hectolitres par hectare, et souvent beaucoup moins. C'est un vignoble vibrant et sain grâce aux années de cultures organiques.

Le vin rouge de Beaucastel est structuré, intense, grâce en partie à la grande proportion de Mourvèdre (30%) présente dans la cuvée finale. Le Grenache (30%) contribue à la sensation de chaleur, de fruits mûrs et à la sensation de moelleux en bouche. Syrah (10%), Muscardin (5%), et Vaccarèse (5%) apportent couleur, arômes épicés et accroissent le potentiel de vieillissement des vin.

5% de Cinsault sont ajoutés pour apporter du moelleux et son bouquet spécial. Le reste est composé de petites quantités des 7 autres cépages autorisés pour l’appellation châteauneuf-du-pape.

C'est ce qui augmente le niveau de complexité aromatique, qui fait du Château de Beaucastel un vin si extraordinaire. Une fois que la méthode de chauffage a été appliquée, le vin rouge de Beaucastel subit une vinification traditionnelle. La plupart des cépages sont vinifiés séparément jusqu'à la fin de la fermentation malolactique, puis assemblés après dégustation.

Le jeune vin est élevé en foudres de chêne de 40 hectolitres pendant à peu près un an. Le collage est fait au blanc d'œuf avant la mise en bouteille.

Notes de dégustation: 

Couleur rouge grenat aux pourtours légèrement orangés; arômes intenses de cuir et de fourrure, de sous-bois et d'épices; la bouche est souple et pleine révélant un vin possédant encore un corps moyennement corsé mais d'où émanent une belle structure, de la finesse et un fondu harmonieux; présence d'une légère amertume sur une longue finale agréable; pourra tenir encore 5 à 8 ans; à boire sur un plat de viande rouge en sauce ou un gibier sauce aux fruits.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire